La connaissance et l’étude du vin constituent l’objet d’une science qui a pour nom l’œnologie. Ce n’est pas une science nouvelle, mais elle se perfectionne avec le temps et avec le progrès. Pour se familiariser avec cette science humaine, il faut une formation oenologie.

Et ses utilisations sont on ne peut plus varier puisqu’ils englobent l’élaboration du vin, la culture de la vigne ainsi que le conditionnement du vin. Bien sûr, on y trouve aussi un grand intérêt pour tout ce qui est lié au vin, c’est pourquoi la consommation, la dégustation et la conservation en font aussi parties.

Peut-on réellement devenir sommelier si l’on suit des cours oenologie ?

Prendre des cours œnologie c’est avant tout vouloir devenir un connaisseur en vin, on va également tout savoir de ce domaine.. Néanmoins, les utilisations de ces connaissances peuvent varier. Notamment un sommelier pour gérer la cave d’un restaurant, aura besoin d’un savoir en œnologie.

Il aura alors plus de facilités à donner des conseils à ses invités et leur proposer des vins se mariant mieux à leurs choix culinaires. Cependant, les sommeliers ne sont pas tous des oenologues professionnels, et inversement, les oenologues ne font pas tous carrière comme sommelier.

Si on va plus loin que les sommeliers, on s’aperçoit rapidement que de nombreux professionnels ont une formation oenologie. Une initiation œnologie permet d’acquérir les bases pour être capable de différencier les grandes familles de vins et les différentes vinifications.

L’étape suivante est d’assimiler les caractéristiques des différents cépages, les impacts sur les accords et les parfums des vins. D’autres connaissances viennent s’ajouter telles que les vins et leurs classifications, les AOC et tout le vocabulaire ayant trait aux vins. Ceci dit, étant donné qu’il n’y a pas que la France qui produit du vin, on en apprend aussi sur les vins étrangers durant des cours oenologie.

Une initiation oenologie est un apprentissage à la science de faire du bon vin et de le déguster

Il faut donc tout savoir sur le vin, sans pour autant se limiter au vin uniquement durant les cours oenologie. Cette éducation inclut également le service du vin, car chaque type de vin doit être servi dans un verre d’une forme appropriée, cela ne s’invente pas

L’ordre des vins et leur température doivent également être controlés.. Dans la plupart des établissements, ce defaut de connaissance serait inacceptable et aurait des conséquences. De la même manière, il est important de savoir décanter un vin et savoir ouvrir une bouteille selon différentes techniques.

Un oenologue professionnel doit connaitre tout des cépages, aussi nombreux qu’ils soient. L’identité d’un vin blanc ou rouge lui est donc plus que familière. Les principaux vins rouges se nomment syrah, cabernet-sauvignon, malbec et pinot noir.

Tandis que parmi les blancs, on trouve du Riesling, Chardonnay, Chenin, Sauvignon, Viognier ainsi que pas mal d’autres. La couleur du vin ne provient pas de la couleur du raisin mais de la macération aussi appelée cuvage. Les caractéristiques des cépages font qu’ils s’adaptent mieux à certaines régions.

Il apparait donc clairement que la science du vin mérite une formation œnologie approfondie. Cela donne la chance et l’opportunité de se familiariser avec un autre univers.

Le classement des vins ne se limite d’ailleurs pas aux cépages et classifications.. Quand il est question de maturation du raison, le terroir est un point clé.. Le terroir, ce n’est pas que la terre et la géologie mais aussi le climat.

Evidemment, c’est facile de prendre des cours oenologie à Paris et participer à une formation oenologie, des centres se sont spécialisés dans ce domaine..
boutique web