Omnivores, les cafards se nourrissent de tout (miettes, pâtes, produits laitiers, oignons), mais aussi de carton, d’excréments, voire des cadavres d’autres espèces.

Proliférant extrêmement vite au sein de toute la maison ils doivent être chassés vigoureusement, sans relâche, au moment de la découverte des premiers insectes pour éviter qu’ils ne s’installent durablement

J’ai plein de cafards. D’où viennent-ils et comment font-ils pour envahir aussi vite l’habitation ?

Les cafards – dits blattes, ravets, cancrelats ou coquerelles – occupent, depuis 400 millions d’années, notre chère planète. Elle en compte même plus de 4000 espèces.

En France, on ne dénombre que 4 espèces la blatte américaine, la blatte orientale, la blatte des meubles et la blatte germanique.

Destiné à vivre que la moitié d’une année, un cafard, avec son partenaire, peut faire naître jusqu’à 100 000 bébés. De fait, s’ils adorent – et sont doués – pour se cacher, ils finissent toujours par se faire repérer.

Comme ils apprécient les endroits sombres, mais aussi chauds et humides, les cafards élisent souvent domicile dans les cuisines et salles de bain.

En effet, leurs cachettes sont très nombreuses – on en trouve souvent sous les éviers – à l’intérieur des gaines d’aération – derrière les boîtiers des interrupteurs – on en retrouve aussi dans les colonnes de vide-ordures – bien dissimulés à l’intérieur de chaque fente des murs

Les cafards envahissent vite l’espace et créent rapidement des problèmes d’hygiène. Porteurs de germes fécaux et de nombreuses bactéries, ils infestent tous les espaces qu’ils visitent.

Ces insectes se déplacent très vite, essentiellement la nuit, à l’abri des regards indiscrets. A chacun de leur passage, leur sécrétion buccale dépose des bactéries. Sans oublier, la contamination par leurs excréments déposés sur les vêtements et les aliments.

Animés par l’envie de manger et de se multiplier, les cafards doivent être éliminés immédiatement, à l’aide de produits performants

Quels produits anti cafards disponibles sur le territoire français ?

La première action anti cafard passe par le nettoyage à fond de toute l’habitation pour ôter tous les aliments qui les attirent, et cela, jusqu’aux dernières miettes ! La nourriture sera désormais rangée dans une boîte hermétiquement fermée, déposée dans un réfrigérateur, préalablement récuré à fond.

Maintenant que l’habitation est toute propre, il faut recourir à une voire plusieurs solutions anti cafards. De nos jours, ce n’est plus toxiques, que ce soit pour l’homme ou pour les animaux. Toutefois, il est vivement conseillé de consulter la notice de l’article sur ce sujet.

Pour tuer de manière drastique les cafards, il faut les chasser de l’habitation mais également prendre des mesures pour qu’ils ne reviennent pas. Pour que les actions menées passent l’épreuve du temps, il est bien souvent utile d’utiliser plusieurs produits simultanément (fumigateurs, gels, pièges collants ou aérosols).

Avec l’aérosol anti cafard, on arrose le contour de la pièce avec le produit derrière les plinthes et dans l’encadrement des portes et des fenêtres pour éviter le repli des insectes au-delà de la zone aspergée.

Au-delà de la pulvérisation du contour de chaque pièce,, il ne faut pas négliger l’importance des meubles et des différents lieux de ponte préférés des cafards. L’important est qu’il ne trouve pas de solution de repli.

Après, la lutte se poursuit par la pose de pièges collants aux endroits clés : à proximité des points d’eau, là où ils établissent souvent leur lieu de ponte. En notant le nombre d’insectes collés, il est aussi possible de déterminer l’importance de l’invasion.

Et pour en savoir plus sur les produits anti cafards à privilégier, vous pouvez suivre le lien ci-dessous :
accéder à la boutique www.espace-antinuisible.fr/19-anti-cafards-et-blattes/